Garantie valeur à neuf du véhicule : faut-il y souscrire ?

Même si l’achat d’un véhicule représente un investissement considérable, sa valeur de rachat baisse considérablement au bout de quelques années d’utilisation.

Les compagnies d’assurance auto proposent une garantie de remplacement au prix d’achat du véhicule, ce qui peut s’avérer un calcul intéressant.

 

Le véhicule, un bien qui se dévalue rapidement

 

La valeur d’un véhicule baisse rapidement, après quelques années d’usage. Sa valeur de rachat au bout de quelques années peut surprendre son propriétaire, qui a souvent dû souscrire à un crédit auto pour acheter son véhicule et qui constate une décote très nette du tarif de sa voiture au moment de la revente.

Dès le premier kilomètre parcouru, la cote du véhicule baisse de 10 à 30% selon la marque et le modèle !

Avec les années, la dépréciation ralentit ; en moyenne, la valeur d’un véhicule baisse de 10 à 20% par an.

C’est au bout d’une dizaine d’années que la valeur du véhicule est généralement la plus basse ; on l’estime à 10% de sa valeur d’achat

La valeur de rachat est essentiellement basée sur une logique d’offre et de demande, aussi peut-il être un bon calcul d’acheter un modèle de véhicule rare.

D’autres critères influent sur le montant de la décote : s’agit-il d’un véhicule de première main, c’est-à-dire qu’il n’a eu qu’un seul propriétaire ?

Le modèle est-il considéré comme solide et fiable, et nécessitant de faibles coûts d’entretien ?

Le kilométrage au compteur est-il important ?

Bien évidemment, l’état général de la voiture (rayures, pannes) influe également sur sa cote.

 

Remboursement du véhicule par l’assurance auto

Lorsqu’un assuré subit un sinistre, l’assurance auto mandate un expert qui va estimer si le véhicule est économiquement irréparable (VEI), ce qui signifie que son cout de réparation est supérieur à sa valeur ; or, cette valeur est également fixée par l’expert, qui va prendre en compte la décote et réaliser une estimation de la valeur du véhicule à l’instant T.

Pour cela, l’expert s’aide notamment de l’Argus qui donne une valeur exhaustive de tous les modèles de véhicule ; il module cette valeur avec certains paramètres spécifiques au véhicule (état général, kilométrage) et fixe ainsi un prix de revente.

De même, en cas de vol de véhicule, la valeur de remboursement est également basée sur le prix estimé du véhicule à l’instant T.

 

La garantie valeur à neuf

 

Parfois il peut être judicieux d’étudier les propositions de garantie valeur à neuf des compagnies d’assurance auto.

A noter que le nom de cette garantie varie en fonction des assurances ; chez la Maaf par exemple on l’appelle Garantie indemnisation +.

Cette garantie permet le remboursement du véhicule à son prix d’achat, exception faite du prix de l’épave. Pour y avoir accès, il faut répondre à un certain nombre de conditions qui sont contractuellement exposées de façon stricte.

Ces conditions incluent notamment un délai pendant lequel court la garantie (en général cinq ans au plus) ; si le délai est dépassé, le remboursement peut être basé sur la valeur de remplacement du véhicule majoré d’un certain pourcentage.

La garantie peut également jouer par exemple si votre véhicule a été volé, et qu’il n’a pas été retrouvé au-delà d’un certain délai.

En résumé, la garantie de remplacement du véhicule au prix d’achat est un calcul raisonnable à faire si vous investissez dans un véhicule qui risque de connaître une décote rapide.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *