Site e-commerce d’Amazon : fermeture en 2019

Le géant mondial d’e-commerce aura perdu la bataille en Chine. La fermeture du site de vente amazon.cn est prévue pour le 18 juillet prochain. À cause de la rude concurrence asiatique, la légende n’aura pas fait long feu auprès du public chinois. Malgré cela, Amazon ne s’avoue pas tout à fait vaincue, car elle reste toujours présente dans le pays, mais sous d’autres formes.

Amazon en Chine

amazon-en-chine

Dès son arrivée en Chine, au moment du rachat de joyo.com, Amazon a déjà dû essuyer de nombreuses pertes à cause d’une stratégie manifestement inadaptée. Les e-boutiques asiatiques disposant déjà d’une notoriété importante ont vite pris le dessus. Il faut bien dire que ses concurrents ont un système de fonctionnement beaucoup plus avantageux pour les consommateurs. . Ce qui explique le fait qu’au moment où l’on parle, Amazon ne détient plus que 6% du marché en Chine.

Avant de fermer son site pour de bon, Amazon a choisi de s’associer à une filiale de NetEase afin de continuer à distribuer en Chine. Cette firme assure le rôle de facilitateur d’exploitation étrangère dans le pays. Totalement aspirée, la marque Amazon ne peut plus exister comme une entité à part entière en Chine. Néanmoins, il lui reste la possibilité de poursuivre ses activités commerciales sur le territoire chinois.

Rude concurrence

Alibaba est une enseigne jouissant d’une grande renommée, elle possède une plate-forme nommée Tmall qui, depuis toujours, demeure le concurrent numéro un d’Amazon. Grâce à une politique commerciale parfaitement adaptée au public chinois, Tmall et JD.com (un site chinois signé Tencent) détiennent plus de 4/5 du marché local.

Outre les astuces de vente plus calibrées pour les Chinois comme les conditions de livraison, la disponibilité des stocks et la variété de marchandises, Tmall et JD.com ont mobilisé des fonds atteignant près de 3 milliards de dollars pour pouvoir répondre aux exigences du public chinois.

Par rapport à la posture dans laquelle la plupart des marques étrangères se trouvent, force est de constater que le commerce étranger ne connait au final que très peu de succès en Chine.

Pas totalement vaincu

Amazon reste malgré tout le géant mondial de l’e-commerce et a encore de beaux jours devant lui. Il continue, de ce fait, d’offrir aux consommateurs et revendeurs chinois la possibilité d’acheter et de vendre à travers le monde via Amazon Global Selling. L’enseigne met à disposition du public chinois divers produits d’origine américaine, allemande, anglaise et japonaise. Par ailleurs, grâce aux réglementations internationales qui lui sont favorables, Amazon reste imbattable.

Concernant ses autres services, Amazon les garde disponibles en Chine. Tout comme Amazon Web Services pour le cloud computing, Kindle et les livres numériques sont maintenus en Chine. Quelques contrats d’adaptation à la Chine ont été, par ailleurs conclus. Toujours est-il que Tencent reste un concurrent majeur dans ce domaine, puisque depuis son introduction en bourse, il gagne de plus en plus de terrain au profit de la littérature chinoise.

Photos : journaldunet.com, frenchweb.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *