Football en streaming : beinsport-streaming.com sur le banc des accusés

Auparavant les matchs ne pouvaient être suivis que depuis les téléviseurs. Grâce à internet, il est aujourd’hui possible de visionner des émissions sportives sur les ordinateurs et les Smartphones. En effet, de nombreuses chaînes payantes comme BeIN ou Canal+ diffusent des programmes sportifs régulièrement. Malheureusement pour ces dernières, de nombreux sites illégaux de streaming dont beinsport-streaming.com se sont accaparés le marché en proposant des vidéos gratuitement.

Compte tenu de sa popularité auprès des internautes, beinsport-streaming.com ne pouvait pas faire long feu. Le 24 juin dernier sa clôture a été annoncée, suivie de l’arrestation de ses 5 administrateurs. Plus de détails !

RMC Sport, Canal + et beIN SPORTS unis contre le piratage !

Suite à un signalement de ces trois chaines, les créateurs et administrateurs de beinsport-streaming.com seront bientôt jugés par le Tribunal de grande instance de Rennes. Pour protéger l’éco-système sportif, RMC Sport, Canal + et beIN SPORTS, n’ont pas hésité à déployer les gros moyens. Elles ont, en effet, fait appel à l’ALPA ou l’Association de Lutte contre la Piraterie Audivisuelle pour traquer ces sites de streaming pirates.

Les journalistes s’accordent à dire que les 5 individus suspectés ont créé et géré la plateforme jusqu’à leur arrestation qui a eu lieu en juin dernier. La totalité des matériels informatiques dont ils se sont servis ainsi qu’une somme colossale d’argent furent saisis. Par ailleurs, les responsables du site de streaming illégal encourent une amende de 750 000 euros ainsi que d’une peine d’emprisonnement de 10 ans. Les autorités les accusent également de contrefaçon en groupe organisé et de blanchiment d’argent.

Une plateforme de streaming illégal jouissant d’un trafic important

Si l’on se base sur les chiffres obtenus par les autorités, la plateforme recevait plus de 500 000 visites mensuellement. Un trafic considérable qui rapportait gros aux administrateurs. En effet, grâce aux nombreuses publicités que beinsport-streaming.com laissait paraître, elle générait d’importants revenus à ses créateurs.

Ce nombre important de visiteurs s’explique par le fait que le site priorisait les émissions de football. Attiré par la gratuité, un nombre impressionnant d’amateurs de football se sont abonnés à beinsport-streaming.com. Et selon Canal+, beinsport-streaming.com possédait plus de vingt sites pirates qui diffusaient des programmes sportifs en live.

Des chiffres accablants

D’après Médiamétrie, plus d’1,5 millions d’internautes visionnent des matchs via des plateformes de streaming illégal chaque mois. C’est pourquoi, les chaînes payantes déploient actuellement de grands efforts pour que les sites comme beinsport-streaming.com arrêtent de sévir.

Le piratage de contenus se rapportant au sport constitue un véritable fléau. Cette pratique illégale donne lieu à des conséquences désastreuses affectant chaque aspect de l’écosystème sportif. Ni le sport professionnel, ni les sportifs amateurs, ni le marché des médias, ni les chaînes payantes ne peuvent y échapper. Pour y remédier donc, tous les ayants droit du monde entier doivent se mobiliser.

Images : testavis.fr, kazyoo.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *