Comment transporter son violon dans un avion ?

Transporter des objets de valeur en avion, c’est toujours beaucoup de questionnements. Entre le passage par la case soute, les risques de voir ses biens précieux détériorés ou encore les problèmes de transit qui font que les bagages n’arrivent pas en même temps que notre avion… ce sont les montagnes russes niveau stress. Découvrez nos conseils pour transporter votre violon dans un avion sans crainte.

Le violon, un objet si précieux que l’on ne veut pas s’en séparer

Onéreux, précieux, nécessaire pour la pratique quotidienne de la musique que ce soit au niveau professionnel ou dans le cadre privé… le violon est un instrument de grande valeur et l’imaginer voyager en soute au milieu d’innombrables autres bagages vous donne la chair de poule. Comme on vous comprend !

Que dit la réglementation à ce propos ?

Comme la plupart des autres types de bagage, tout est une question de dimensions. Les consignes peuvent varier d’une compagnie aérienne à une autre mais dans tous les cas c’est la dimension de votre bagage qui définira s’il sera déposé en soute ou s’il restera en cabine avec vous.

Majoritairement, la limite se situe aux alentours de 115 centimètres de longueur. En dessous, le bagage reste en cabine. Au-delà, ce sera en soute au même titre qu’un bagage standard. Mais vous allez voir dans la suite de notre article que certaines alternatives s’offrent à vous si vous ne voulez absolument pas laisser votre précieux violon dans la soute…

Les 3 options envisageables

Si la taille de votre violon dans son étui de protection est inférieure à 115 cm de longueur, il sera considéré comme un bagage cabine classique. Certaines compagnies exigent un surcoût pour les bagages cabine tandis que pour d’autres c’est compris dans le billet du voyageur.

Si sa taille est supérieure à 115 cm et que vous voulez garder votre instrument près de vous, sachez que vous avez la possibilité de contacter la compagnie aérienne pour demander à réserver une place supplémentaire dans l’avion pour y déposer votre violon. Évidemment, cette solution a un coût puisqu’il faudra acheter un siège en plus.

Pour les bagages dits atypiques (autrement dit qui ont des dimensions comprises entre 150cm et 300cm) vous devez effectuer une demande d’autorisation spécifique auprès de l’aéroport au maximum 2 jours avant la date de votre départ en avion. Mais le plus tôt sera le mieux, nous vous conseillons de réaliser cette procédure dès que vous avez réservé vos billets de vol. Cela vous permettra d’obtenir des renseignements sur les options disponibles (même s’il y a de fortes chances pour que ce soit un voyage en soute) car au-delà de 300cm de longueur c’est le service cargo qui est automatiquement mis en place.

Quelques conseils supplémentaires

  1. Pour voyager l’esprit tranquille, acheter un bon étui violon est indispensable. Selon la taille de votre instrument, choisissez une protection souple qui sera plus légère, plus facile à manier et moins encombrante… Et bonne nouvelle : les étuis souples sont davantage autorisés en tant que bagage cabine. En revanche si vous avez un doute concernant la taille, sélectionnez alors un étui rigide. Car si votre bagage voyage en soute il sera mieux préservé.
  2. Optez pour l’option « endroit réservé aux objets fragiles ». Il s’agit d’un espace peu connu et à l’écart au sein même de l’avion dans lequel sont consignés tous les bagages fragiles.
  3. Gardez la facture de votre violon avec vous car en cas de problème ou de litige, ce sera plus simple pour faire valoir vos droits auprès de la sécurité ou des douanes. Cela vous évitera notamment des mésaventures en cas de détérioration ou de vol.
  4. Autre conseil : privilégiez dans la mesure du possible les vols du matin ! Les trajets entre 4h et 7h du matin comptent généralement moins de voyageurs et vous aurez davantage de chance de faire passer votre étui violon en bagage cabine. Parlez-en au personnel aérien au moment de votre enregistrement !

De manière générale, préparez bien votre futur voyage. Un trajet en avion avec un violon ne s’improvise pas et nous vous conseillons vivement de bien lire les conditions générales et les modalités de prise en charge pour les bagages de la compagnie aérienne sélectionnée avant d’acheter vos billets…