Se remettre au sport, mode d’emploi

Un beau matin, à votre réveil, il vous est venu à l’esprit de (re)prendre soin de votre corps. Beaucoup, à un moment donné, se sont inscrits dans un club de sport pour le quitter deux mois après ! Soit par pure paresse, par manque de temps ou bien tout simplement par manque de volonté.

Vous aussi, au tout début, vous vous êtes dit que vous ne serez pas ce genre de personne. Pourtant, vous voilà aujourd’hui, en train de vous convaincre une nouvelle fois de vous remettre au sport. Et après plusieurs jours d’introspection, vous avez finalement réussi à vous motiver. Car, après tout courir et faire des exercices, c’est bon pour la santé !

Avant de rechausser vos baskets ou d’enfiler vos crampons, il est nécessaire de prendre certaines précautions, histoire que votre corps s’habitue de nouveau à être sollicité.

Prenez un avis médical

Courir c’est bien. Courir en prenant les bonnes dispositions c’est encore mieux ! Consultez votre médecin et parlez-lui de vos intentions. Un corps habitué à être reposé doit être examiné avant de tout effort physique. Votre médecin vous indiquera les activités que vous pouvez faire et celles qui vous ne pouvez pas. Soucis aux genoux, de cœur, il sera en mesure d’identifier les problèmes de votre corps.

Faire une batterie de test médical vous permettra de pratiquer à nouveau votre sport favori en toute tranquillité. D’ailleurs, sur le plan juridique, tout club de sport vous demandera obligatoirement de leur fournir un certificat médical lors de votre adhésion. Que vous soyez un débutant ou pas, la consultation médicale est la première étape nécessaire avant de pratiquer toute forme de sport.

Etablir un planning avant de se remettre au sport

Vous sentez que l’aura d’un kenenisa Bekelé coule en vous et bim ! Vous voilà sur les pistes pour un run de 10 km. Sauf que votre corps vous dira stop très rapidement. Lors d’une phase de reprise, il est indispensable d’avoir un planning pour bien préparer son corps. Une course de 2 ou 3km pour commencer, courir en soirée ou à l’aube ? Votre planning doit en premier lieu vous convenir et doit s’adapter à votre train-train quotidien.

Vous avez déjà vos petites habitudes quotidiennes, il faudra les combiner et les adapter à votre vie sportive. Cela vous permettra de vous motiver quotidiennement et de maintenir le rythme semaine après semaine. Considérez votre moment sport comme un élément incontournable de votre journée. Prenez du plaisir en faisant ce que vous faites. C’est une condition sine qua non qui vous aidera à résister à l’envie de tout claquer au moindre faux pas.

Tout comme Windows, mettez-vous à niveau

Votre corps n’est plus celui qu’il était lorsque vous faisiez 10km par semaine il y a deux ans. Depuis vous avez arrêté, votre organisme s’est relâché, donc, reprenez tout en douceur. Si vous avez aimé courir, reprenez en faisant de la marche. Une petite promenade de 30 à 45 mn chaque samedi en compagnie de votre chien ou de votre petite famille serait l’idéal.

Au bureau, oubliez les solutions de faciliter. Au lieu de vous faire livrer votre déjeuner par exemple, sortez et marchez vers le petit resto du coin pour manger. Prenez les escaliers au lieu des ascenseurs. Ce sont des petits gestes nécessaires pour réveiller les muscles endormis et retrouver votre souffle d’antan. Fixez-vous des objectifs quotidiens pour vous motiver un peu, c’est très important !

Ecoutez votre corps

Déchirures musculaires, claquages, quand on reprend le sport après une période d’inactivité plus ou moins longue, le risque de petite blessure est assez élevé. Sachez que la fatigue est un excellent indicateur, elle vous alerte lorsque votre corps est en surrégime. Autre chose, soyez régulier. Être endurant est beaucoup plus satisfaisant qu’être très rapide par exemple. L’objectif étant de permettre à votre corps de rester véloce le plus longtemps possible sur une longue durée.

Sachez vous arrêter au bon moment. Un gros coup de mou signifie que votre corps a atteint ses limites et qu’allez au-delà n’est pas sans risque. Si cela se ressent dans votre performance, cela ne veut pas dire que vous manquez d’entrainement, mais tout simplement que vous fournissez un effort violent que votre corps ne peut encaisser. Donc si on sent une petite douleur quelque part, on respire un beau coup, et on arrête pour la journée. N’oubliez pas de vous étirer avant et après votre séance de sport.

Photos: bibamagazine.fr, winandrelax.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *