Faire du sport, une activité conseillée pour les enfants

En dix années maintenant, la technologie a connu un boum sans précèdent. Internet, jeux vidéo… c’est ce à quoi un enfant est confronté de nos jours. Le digital commence à dominer sur notre quotidien et celui de nos enfants. Bon nombre de petites filles et de petits garçons sont totalement absorbés par les objets connectés et internet. Le sport est relégué à une simple matière à l’école et encore il n’est pas obligatoire. Pourtant cela a du bon d’inscrire ses enfants dans le club de sport du coin ou bien dans un cours de karaté.

Bienfaits du sport chez les enfants : sport rime avec croissance

Beaucoup de parents croient que la pratique du sport influe négativement sur la croissance définitive de son enfant. Ce qui est bien évidemment faux sauf dans le cas d’une pratique intensive. Même si la pratique d’un sport quelconque peut modifier la morphologie d’un enfant, elle le rend aussi très solide. Certes la bonne croissance d’un enfant dépend grandement de la génétique des parents et de son environnement, cependant le sport a aussi son mot à dire.

Des activités physiques régulières assurent une bonne condition de vie à votre enfant. Le sport annule l’effet de sédentarité lié à la technologie et rend les enfants plus sociables. Car, il permet aux enfants de se créer leur cercle d’amis. Le développement musculaire est aussi à souligner. Si votre enfant est hyperactif, votre médecin vous conseillera de lui faire faire du sport pour canaliser son surplus d’énergie.

Le sport assure un épanouissement psychologique

Quand il grandit, une enfant a besoin de découvrir et de connaitre de nouvelles personnes. Dans le cercle restreint familial, il a vite fait le tour. L’inscrire à une activité sportive est un moyen pour lui de découvrir avec des enfants de son âge un passe-temps qui lui plaira surement. Le sport améliore la perception et la concentration de l’enfant si on s’en tient à la simple question du mental. Il y trouvera aussi un moyen d’évacuer ses tensions et de se restaurer psychologiquement.

Faire du sport a aussi des effets bénéfiques sur l’estime de soi. Un enfant faisant du sport a confiance en lui, car il a l’occasion de relever des défis. Ce qui est intéressant, car c’est un sujet qui reviendra souvent sur le tapis lorsque le vôtre aura atteint l’adolescence. Il est important de le suivre et de vérifier s’il se sent vraiment à l’aise dans ce qu’il fait. Si ce n’est pas le cas, n’hésitez à changer ses activités vers un domaine où il se sent un peu plus en sécurité.

Un sport adapté à chaque tranche d’âge

Le type de sport que pratique votre enfant doit être en accord avec son âge, c’est-à-dire ses capacités physiques. En effet, le sport influe beaucoup sur le développement physiologique et mental d’un enfant.

Par exemple, pour un bébé, l’une des rares activités pour lesquelles il doit dépenser de l’énergie est se déplacer à quatre pattes (s’il en est capable). Il s’agit là d’une activité adaptée à son âge à ses capacités physiques et donc de découvrir un peu plus son corps et de connaitre ses limites.

Prenons un autre exemple, celui d’un enfant de 5 ans. À cet âge, un enfant est déjà bien entré dans sa phase découverte et adore tout ce qui est physique. Il lui faut dépenser son surplus d’énergie avec des activités en plein air ou bien des promenades plus ou moins longues (pas plus d’une heure).

Pour un enfant de 6 ans, c’est assez différent, car à cet âge, ce sont ses fonctions motrices qu’un petit garçon ou une petite fille sollicite le plus. Précision des gestes, contrôles des mouvements, canalisation de l’énergie, jusqu’à 12 ans un enfant travaillera beaucoup sur ces points. La gymnastique ou les sports collectifs peuvent considérablement aider les enfants de moins de 10 ans.

Le sport pour l’aider durant son adolescence

À l’adolescence, le bouleversement hormonal modifie la capacité cognitive de votre enfant. La poussée de croissance lors de la prépuberté le contraindra à s’adapter à un corps qui a radicalement changé. Plus grand, plus lourd, il se redécouvre. Il commencera aussi à émettre des réserves sur tel type de pratique ou sur la qualité de ses entrainements.

C’est à partir de cette période qu’il se découvre un talent pour telle ou telle discipline. Et comme toujours il a besoin de se dépenser. Des sports orientés physiques sont conseillés. S’il s’est entrainé à un sport en particulier durant son enfance, ses gestes seront extrêmement précis et il pourra exploiter son nouveau corps au maximum de son potentiel.

Photos: woopic.com, fnac-static.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *