Les clés pour réussir son investissement locatif

L’immobilier locatif est un investissement sûr et pérenne qui vous permet d’enrichir votre patrimoine tout en gagnant des revenus réguliers. Il est moins impacté par l’instabilité du marché, contrairement aux placements financiers comme la bourse. Et surtout, c’est un marché très ouvert compte tenu du besoin croissant en logements. Tout ce que vous avez à faire, c’est d’acheter un bien immobilier et de le mettre en location. Voici nos conseils pour mener à bien votre projet d’investissement locatif.

Trouver un meilleur financement

Pour les banques, le montant total de vos mensualités ne doit pas dépasser 30 % de vos revenus mensuels. Si vous avez déjà des prêts en cours, le rachat de crédit conso permet de réduire votre taux d’endettement. Plus ce taux est faible, plus vous avez des chances d’obtenir un crédit immobilier élevé.

Le rachat consiste à solder tous vos prêts existants et en les remplaçant par un seul et unique prêt à mensualités réduites et à une durée de remboursement plus longue. Par la même occasion, votre capacité d’endettement (c’est-à-dire le montant maximal que vous pouvez rembourser sans difficulté) augmente.

Voici les astuces qui peuvent vous aider à obtenir un crédit immobilier avantageux pour financer votre projet.

Proposer un apport personnel avoisinant les 10 % du capital emprunté

Par exemple, si vous souhaitez obtenir un crédit de 160 000 €, votre apport personnel doit être égal 16 000 € minimum. L’apport est une somme d’argent que vous avez obtenue hors emprunt. Il peut être le fruit de votre épargne, le produit de vente d’un bien, le bénéfice d’un autre placement, un don en sommes d’argent de votre famille…

Présenter une bonne santé financière

Les établissements de crédit accordent facilement un prêt aux personnes ayant des sources de revenus stables et réguliers. Voici quelques atouts qui peuvent vous aider dans votre quête de financement :
Des relevés bancaires qui montrent que votre compte n’a pas été à découvert dans les 3 derniers mois.
Des justificatifs de revenus pour prouver que vous percevez régulièrement des revenus qui vous permettent de vivre décemment tout en remboursant vos prêts sans difficulté. Un emploi stable (contrat CDI), des années d’expérience en tant que travailleurs indépendants ou une longue pratique d’une profession libérale.

Comparer les offres de crédit immobilier

L’accompagnement d’un comparateur en crédit immobilier vous aide à obtenir un financement au meilleur taux et aux meilleures conditions de remboursement. Le comparateur peut aussi vous aider à :
Maîtriser les rouages du crédit grâce à ses guides pratiques et à ses outils en ligne.
Trouver un assureur emprunteur qui garantit votre crédit immobilier à meilleur prix, quelle que soit votre situation financière.

Investir avec un dispositif de défiscalisation immobilière

Un dispositif fiscal est une loi permettant aux particuliers de réduire leurs impôts pendant quelques années afin de les encourager à investir dans le mobilier. C’est une décision gouvernementale prise en faveur de la politique du logement pour tous.

Grâce au dispositif de défiscalisation, vous améliorez vos finances et vous avez plus de facilité à rembourser votre crédit immobilier. Les loyers que vous percevez subissent moins de prélèvements. Et ce, sans oublier que vous devenez propriétaire du logement que vous avez acquis.

La loi Censi-Bouvard

Ce dispositif permet à l’investisseur d’obtenir une déduction d’impôts de l’ordre de 11 % du prix d’acquisition du bien. Pour en bénéficier, il faut que le bien soit loué pendant 9 ans en tant que résidence de service (logement pour étudiants, handicapées ou personnes âgées). Le prix d’acquisition du bien ne doit pas dépasser les 300 000 €.

La loi Malraux

Elle vous permet de déduire de vos impôts les dépenses de travaux pour la restauration d’un bien classé « monument historique ». Elle vous donne droit à une réduction plafonnée à 100 000 € si le bien est mis en location pendant 9 ans à titre de résidence principale du locataire.

La loi Pinel

Il permet d’obtenir des réductions d’impôts avec l’achat de biens immobiliers neufs, situés dans les zones en manque d’offres de logement (zone A et B1). Pour en bénéficier, il faut que le prix d’acquisition du bien ne dépasse pas 300 000 €. Il faut également que le logement soit loué et non meublé, à un loyer plafonné et à titre de résidence principale du locataire.

Voici les réductions d’impôts qui en résultent (ces taux de défiscalisation sont amenés à diminuer pour les investissements dans les années à venir).

  • Du prix d’acquisition du bien pour un engagement de mise en location pendant 6 ans
  • du prix d’acquisition du bien pour un engagement de mise en location pendant 9 ans
  • du prix d’acquisition du bien pour un engagement de mise en location pendant 12 ans. Voilà les deux solutions financières qui contribuent à la réussite de votre investissement immobilier. Pour avancer dans votre projet, n’hésitez pas à consulter les différents guides de crédit.